Imitation, de The Harvard Lampoon

Posté par jellybells le 5 décembre 2010

imitation, the harvard lampoon

 

« Les Vampires vous fascinent ?
N’hésitez plus, laisser vous tenter !

Quand Belle arrive dans son nouveau lycée, elle tombe sous le charme ravageur d’Ebouard, un geek hypersexy. En plus c’est sûr, c’est un vampire : il ne mange pas ses frites à la cantine et la neige… fond sur lui.
Mais comment, oh oui, comment faire pour le convaincre de la mordre et faire d’elle sont amour éternel ?

De la rrrromance, du danger, des parents complètement largués, un brin d’hystérie, une soirée « vampires », tous les ingrédients sont réunis pour une histoire d’amour encore plus incroyable que « Raison et Sentiments » et « Les Hauts de Hurlevent » réunis. » 


Je n’avais jamais lu de parodie auparavant, mais je suis friande des films de Mel brooks (Sacré robin des bois, dracula mort et heureux de l’être etc…) entre autres.

Pour moi, la parodie consiste à reprendre les personnages (mais aussi le contexte, le fonctionnement, les ficelles de l’oeuvre) et à les exagérer.

Hors, j’ai à peine reconnu Bella dans le personnage de Belle. On se retrouve à lire un peu plus de 150 pages dans la tête d’une ado pénible! Pimbêche, je-sais-tout, mais qui en réalité n’est qu’une sotte! Quand à Ebouard, encore plus difficile de faire le rapprochement entre ce geek qui a peur de tout, et Edward de Twilight.(Après vérification sur le net, a priori une parodie c’est soit l’exagération, soit l’inversion des caractéristiques d’une oeuvre… ooops autant pour moi)

J’ai trouvé cependant que les parents de Belle étaient réussis. L’écriture de Stephenie Meyer en prend pour son grade. Les effets de styles sont repris puissance mille!

Certaines choses m’ont amusée, mais  cela devient très vite lassant hélas!!

J’ai dû parfois me forcer à continuer ma lecture! J’ai ris de temps en temps, mais par moment… quelle purge!!!

L’histoire suis en gros la trame originale, et puis vers la fin, ça part carrément vers autre chose! Je ne sais pas si cela est dû a la traduction, ou si tout simplement le support livre ne me convient pas pour une parodie, mais alors que je cherchais à me détendre avec cette lecture… c’est assez indigeste par moments. L’humour est ce qu’il est, cela plait ou non. 

Bien que The Harvard Lampoon frappe souvent juste (et tout y passe, il n’épargne rien ni personne), le tout est malheureusement d’une grande lourdeur! Il y a de bonnes idées, de bonnes blagues, d’autres tombent (pour ma part ) carrément à plat, surtout quand on s’éloigne trop de l’histoire et des personnages originaux. Ils sont tellement différents par moment, qu’on se demande si c’est bien une parodie de la célèbre saga. Un coup d’oeil à la couverture (que j’aime beaucoup!) oui, c’est bien de Twilight dont on rit!

Bref, je ne sais pas trop quoi en penser. Je suis plutôt déçue dans l’ensemble, même si j’ai bien ris par moment (perso, j’ai bien aimé le passage de la ruelle, avec Ebouard qui pète les plombs « elle ne joue que sur nintendo!lol!)

voici quelques extraits qui m’ont bien plu:

« je tapais un mot, un seul: « vampre ». Google me proposa d’essayer l’orthographe « vampire » et je tapai: « OK ».

Je fus confondue par les résultats qui s’affichèrent: « Nosferatu », « l’entrainement de Buffy Summers », « début d’idylle pour Kristen Stewart », « fuite du 5e opus de la saga Twilight », Robert Pattinson chante le blues »

« Pas question que j’aille encore dans un magasin de vêtements, les filles. Je suis un modèle pour plus d’un million d’adolescentes dans le monde, et je dois leur montrer qu’il y a autre chose que les fringues dans la vie. Il y a aussi des romans. Des romans à l’eau de rose pour celles qui aiment les monstres en tout genre »

« Végétarien » signifie pour les vampires qu’ils ne se nourrissent pas de sang humain. Franchement, je trouve que « kasher » est une meilleure analogie »

 

En parlant de parodies, et de Twilight: sachez que le 24novembre 2010 est sortie dans les salles de ciné une parodie intitulée Mords-moi sans hésitation (Vampires sucks). J’attendrai la sortie DVD pour le louer. D’après la Bande annonce, je m’attend au pire, ou pas…certains passages sont très drôles (mais ce n’est qu’une BA!)

 Image de prévisualisation YouTube

 

Merci à Livr@ddict et aux éditions Castelmore pour ce partenariat!

Ma soeur Flof13 a également participé à ce part, vous trouverez son avis ICI et celui de ma nièce Coquelicot, LA!

 

 

 

 

Publié dans roman jeunesse | 11 Commentaires »

Anita Blake, tome 18: Flirt, de Laurell K. Hamilton

Posté par jellybells le 2 décembre 2010

anita blake flirt laurell k hamilton

 

« When Anita Blake meets with prospective client Tony Bennington, who is desperate to have her reanimate his recently deceased wife, she is full of sympathy for his loss. Anita knows something about love, and she knows everything there is to know about loss. But what she also knows, though Tony Bennington seems unwilling to be convinced, is that the thing she can do as a necromancer isn’t the miracle he thinks he needs. The creature that Anita could coerce to step out of the late Mrs. Bennington’s grave would not be the lovely Mrs. Bennington. Not really. And not for long. »

 

 Un tome très court, tout comme Micah, il s’agit ici aussi plutôt d’une nouvelle (192 pages). Une petite aventure d’Anita qui donne une place importante à la nécromancie,  ainsi qu’aux soucis « lionesques » (oui j’invente des mots! ;) ) de celle-ci.

Anita est kidnappée sur les ordres d’un de ses riches clients à qui elle a refusé une réanimation. Afin de la forcer à faire se sa défunte épouse un zombie, il menace la vie de Micah, Nathaniel et Jason. Coupée de son lien avec Jean-claude, elle ne peut compter que sur elle-même afin de sauver ses amants, sans pour autant accéder à la requête de ses ravisseurs. On retrouve une Anita déterminée, et prête à tout pour sauver ceux qu’elle aime. Manipulation, meurtre, hypnose (grâce aux pouvoirs hérités de Jean-Claude), Anita ne reculera devant rien.

Voilà, il ne me reste plus qu’à lire Bullet, et je passe à autre chose!

anita blake flirt laurell k hamilton

Publié dans Bit-Lit, Lectures en V.O | 4 Commentaires »

Anita Blake, tome 17: Skin trade, de Laurell K.Hamilton

Posté par jellybells le 2 décembre 2010

anita blake skin trade laurell k hamilton

 

« When a vampire serial killer sends Anita Blake a grisly souvenir from Las Vegas, she has to warn Sin City’s local authorities what they’re dealing with. Only it’s worse than she thought. Ten officers and one executioner have been slain-paranormal style. Anita heads to Vegas, where’s she’s joined by three other federal marshals, including the ruthless Edward. It’s a good thing he always has her back, because when she gets close to the bodies, Anita senses « tiger » too strongly to ignore it. The weretigers are very powerful in Las Vegas, which means the odds of her rubbing someone important the wrong way just got a lot higher. »

 

Et oui! Cela vaut le coup de continuer de lire Anita Blake!! Ce tome était excellent! L’intrigue commence d’emblée, dans le bureau d’Anita à Animator Inc. Celle-ci vient de recevoir un colis. Et pas n’importe lequel! Une tête humaine! Rien que ça!

L’occasion se présente de coincer Vittorio! Le grand méchant d’ Incubus dreams qui avait quitté Saint Louis, laissant derrière lui une pluie de cadavres. Anita se rend donc à Las Vegas pour une chasse au vampire.

Comme dans Papillon d’Obsidienne, Anita refait équipe avec Edward, Olaf et Bernardo. Notre nécromancienne et Marshall préférée doit ainsi travailler avec un Olaf de plus en plus collant (et flippant!!), des policiers locaux qui lui mettent des bâtons dans les roues et un SWAT plutôt intéressant, tout en ayant de grosses difficultés à gérer sa tigresse.

J’ai pris un réel plaisir à lire ce tome plein d’action, de rebondissements et beaucoup moins de sexe (yen a quand même hein ;p ). Anita contrôle de mieux en mieux l’ardeur et a également trouvé un nouveau moyen de « se nourrir ».

On découvre une Anita pleine de doutes. Elle ne sait pas si elle peut continuer son travail de marshall tout en étant la servante humaine de Jean-Claude. Elle se remet en question, elle-même mais aussi la loi sur les vampires, le fait d’être exécutrice ect… Elle a beau faire de plus en plus partie des « monstres » elle n’en reste pas moins humaine avec une conscience.

Contrairement à beaucoup qui ont abandonné cette série, je continue  d’apprécier l’univers crée par Laurell K. Hamilton, et je tente de la défendre. Pour moi à part le tome 14 qui m’a beaucoup déçu, Anita Blake reste une excellente saga de bit lit!

Vite vite la suite!!!

 

anita blake skin trade laurell k hamilton

 

12/12 dark side challenge

Publié dans Bit-Lit, Lectures en V.O | 4 Commentaires »

Anita Blake, tome 16: Blood noir, de Laurell K. Hamilton

Posté par jellybells le 27 novembre 2010

   anita blake bood noir laurell k hamilton

 

« Jason Schuyler is a werewolf. He’s also one of Anita Blake’s best friends, and sometimes her lover. And right now he needs her – not to be a vampire hunter, or a federal marshal, or a necromancer, or even for her rank in the werewolf pack, but because his father is dying. He needs Anita because she’s a pretty woman who loves him, who can make him look like an everyday guy, who agrees to go home with him and help him say good-bye to the abusive father he never loved. The fact that Jason is about as much an everyday guy as Anita is a pretty woman is something they figure they can keep under wraps for a couple of days in a small town. How hard can that be?

Really, by now, Anita Blake should know better.

Marmee Noir, ancient mother of all vampires, picks this weekend to make a move. Somehow she has cut the connection that binds Anita and Jean-Claude, leaving Jean-Claude unable to sense what is happening. Dangerous even as she sleeps, buried in darkness for a thousand years somewhere beneath the old country of Europe, Marmee Noir reaches out toward power. She has attacked Anita before, but never like this. In Anita she senses what she needs to make her enemies tremble… »

 

 Dans Blood noir, Anita accompagne Jason, afin de rendre visite à son père malade. A part des querelles familiales, ils ne risquent rien a priori… Mais les ennuis poursuivent Anita où qu’elle aille, et Jason est confondu avec le fils d’une célébrité locale… Et c’est sans compter sur Marmée noir, qui va leur jouer un tour à sa façon!!

J’ai bien aimé ce tome, on passe beaucoup de temps avec Jason que j’adore! On en apprend beaucoup sur lui, sa famille ect…  De l’action, des vampires qui se font trucider, mais aussi de l’amitié, du danger, et un peu de sexe, Hamilton, s’est un peu calmée de ce côté…lol

Richard quand a lui est insupportable! Pour le peu qu’on le voit! Lui qui était un de mes chouchous, commence à m’agacer! Incapable d’accepter Anita telle qu’elle est, mais également incapable de la quitter! Sa colère hérité d’Anita grâce au triumvirat créé avec Jean Claude prend des proportions telles qu’il met en danger Anita en réveillant ses pouvoirs (je ne dis pas lequel, je ne veux pas de risquer de trop spoiler pour ceux qui sont encore au début de la lecture). Ca et par la suite, une nouvelle capacité qu’il va développer, et tenter d’utiliser sur Anita!!! Pas cooool!

 Bref, j’ai hâte qu’il se mette de gros coups de pieds dans le derrière et qu’il arrête de faire n’importe quoi!!Qu’il se décide une bonne fois pour toutes!

voilà! J’ai déjà commencé à lire la suite, Skin Trade! Et ça commence bien pour l’instant… On plonge direct dans l’intrigue!

 

11/12 dark side challenge

Publié dans Bit-Lit, Lectures en V.O | 4 Commentaires »

Anita Blake Tome 14: Danse macabre, de Laurell K. Hamilton

Posté par jellybells le 21 novembre 2010

danse macabre anita blake laurell k hamilton

« The uniquely complicated life of Anita Blake, the St. Louis–based necromancer, gets even more complicated when Anita discovers she may be pregnant in the 14th novel in bestseller Hamilton’s vampire hunter series (Micah, etc.). Her sexual magic powers require multiple lovers, so there are six potential fathers. One possible dad, werewolf Richard, has trouble understanding that, baby or not, Anita’s still a federal marshal who raises the dead and executes vampires. In addition, terrifying, life-threatening obstetrical challenges are involved, since the maybe-mommy has to deal with vampirism and several strains of lycanthropy coursing through her veins. »

 Je ne dirai pas que je n’étais pas prévenue!! Ce tome est très décevant!!! Si dans les tomes précédents le sexe prenait de plus en plus de place, souvent aux détriment de l’intrigue… là, au moins, c’est réglé, car qu’on me dise qu’elle est l’intrigue???

Anita ne mène aucune enquête! Elle passe les 3/4 du temps à nourrir l’ardeur, rassurer ses amoureux, et repousser les avances des autres! Alors qu’elle apprend qu’elle est peut-être enceinte, elle doit encore choisir une pomme de sang, se prendre la tête avec Richard, qui aimerait la voir pieds nus, enceinte et mariée , dans leur belle petite maison avec une clotûre blanche!

Mais bon, Anita est Marshall fédérale même si c’est difficile de s’en rappeler, étant donné qu’elle quitte a peine le cirque des damnés dans ce tome. Il y a toujours la menace de Belle Morte et pire même Mommie dearest (Marmée noire)  qui plane au dessus de sa tête, et des Maitres vampires en visite… pas beaucoup d’action en perspective donc!!!Beaucoup de politique vampirique, de lutte de pouvoirs métaphysiques… et des orgies!!

Alors, j’espère vite voir le retour de l’intrigue!!!! Les enquêtes des débuts d’Anita me manque!!!

J’ai la suite, mais j’hésite à poursuivre directement… même si la perspective de revoir Edward et Olaf dans le prochain tome me fait envie!

9/12Anita Blake Tome 14: Danse macabre, de Laurell K. Hamilton dans Bit-Lit 2akjlzn

Publié dans Bit-Lit, Lectures en V.O | 6 Commentaires »

15 auteurs

Posté par jellybells le 21 novembre 2010

j’ai été taguée par Véro. Il s’agit de citer 15 auteurs qui m’ont marqué (poètes compris), sans trop réfléchir…donc je vais vous dire lesquels me viennent tout de suite à l’esprit

1/ Antoine de Saint Exupéry (le petit prince est le 1er roman que j’ai lu…en tout cas, c’est celui dont je me souviens)

2/ Boris Vian ( la grande découverte de mes 15ans! )

3/ Jeffrey Ford (gros coup de foudre pour la fille dans le verre… hâte de lire d’autres de ses écrits)

4/ JK Rowling  (comme beaucoup je suis fan d’ Harry Potter)

5/ Rosinski (parce que Thorgal reste ma BD préférée depuis que j’ai 12 ans)

6/ Roald Dahl (Mathilda, et le BGG étaient mes préférés quand j’étais môme)

7/ Stephenie Meyer (quand j’ai commencé la saga je n’avais pas lu depuis bien longtemps, et depuis je ne m’arrête plus de lire! merci steph ;) )

8/ Thomas Bernhard ( parce que j’ai joué Catherine dans Simplement compliqué quand j’avais 12 ans et qu’encore maintenant je me souviens d’une grande partie du texte)

9/ Stefan Zweig (pour le joueur d’échec)

10/ Pierre Gripari (les contes de la rue broca bien sur! et pour le souvenir de ma soeur Flo dans l’inspecteur Toutou!)

11/ Charlaine Harris (ma découverte de la bit-lit!!!)

12/ Laurell K Hamilton ( parce que je suis une junkie de la bit lit)

13/ Richelle Mead (parce que je suis une junkie de la bit-lit et que c’est la derniere série de ce genre que j’ai découvert)

14/Patricia Briggs (parce que je suis… vous connaissez la suite! Oui  je sors les noms qui me sortent en 1er hein, et vu que j’ai lu plein de bit lit cette année!!!)

15/ Jeff Lindsay (parce que Dexter c’est le serial Killer qu’on veut tous voir s’en sortir à chaque fois! )

voilà!!! ça c’est fait!

Publié dans defis tags challenges... | 4 Commentaires »

Anita Blake Tome 13: Micah, de Laurell K. Hamilton

Posté par jellybells le 18 novembre 2010

anita blake micah laurell k hamilton

« There are lots of reasons to raise the dead – some private, some public. In this case, the feds have a witness who died before he could speak on the record. They want him raised so his testimony can be taken. So here I am, on a plane to Philadelphia, flying off to do my job.

But I’m not alone. Micah is with me. Micah, head of the St. Louis wereleopard pard. King to my Queen. The only one of my lovers who can stir my blood with just a glance from his chartreuse cat’s eyes. I was happy to have him at my side.

Until he mentioned that this will be our first time alone together. No Master Vampire. No Alpha Werewolf. Just me and Micah. And all my fears and doubts… »

C’est avec grand plaisir que je replonge dans les Anita Blake!! Ce tome ci, est un peu différent des autres, déjà comparé aux derniers livres lus il est très court (288pages contre 752 pour Incubus Dreams)! On a un peu l’impression de lire une sorte de outtakes, un bonus , et pas un tome à part entière.

Ici Anita est amenée à remplacer son collègue Larry pour relever un zombie, à Philadelphie, dans le cadre d’un procès. Afin de nourrir l’ardeur, elle est accompagnée de Micah… l’occasion pour elle de passer un peu de temps seule avec lui, ce qui n’est jamais arrivé. L’occasion également d’en apprendre plus sur le passé de Micah (ses anciennes relations, comment il est devenu léopard ect).  Ce tome est centré sur lui et Anita, avec une apparition rapide de Nathaniel (au début et à la fin), et de l’agent du FBI Franklin (rencontré rapidement dans Papillon d’obsidienne).

Je suis ravie d’avoir retrouvée Anita, et d’avoir passé un peu de temps avec Micah, qui est un personnage très attachant,mais j’ai hâte de retrouver les autres, Richard et JC *soupire* emoticone  etc…et une histoire plus complète.

 je me dépêche d’aller lire la suite!!!!

8/12Anita Blake Tome 13: Micah, de Laurell K. Hamilton dans Bit-Lit 293auk8

Publié dans Bit-Lit, Lectures en V.O | 7 Commentaires »

Succubus shadows, de Richelle Mead

Posté par jellybells le 17 novembre 2010

succubus shadows richell mead

« Georgina a des superpouvoirs, elle est immortelle, elle est capable de séduire n importe quel homme (ou femme), elle peut changer de forme à volonté… Mais donner un coup de main pour la préparation du mariage de son ex c’est une tout autre histoire. Heureusement, il y a des distractions, comme ce succube récemment débarqué à Seattle. Mais le réel danger réside dans la force mystérieuse qui a commencé à envahir les pensées de Georgina… »

Et voilà je viens de finir le dernier tome parut de cette série!! je n’ajoute rien au résumé je vous laisse découvrir ce qu’il s’y passe… Ce tome change des précédents, car on va passer pas mal de temps dans les « rêves » de Georgina, donc pas mal de flashbacks…ce qui a un moment donné est un peu lassant j’avoue, j’avais hâte qu’on avance…

Pleins de révélations, pleins de nouvelles informations, et par moment, j’ai eu un peu de mal à suivre! il faut dire, que j’ai sacrifié encore beau nombre d’ heures de sommeil, car je ne voulais pas lacher l’histoire!!!

Voilà, maintenant il ne me reste plus qu’à attendre que le 6eme tome sorte enfin! En espérant qu’il réponde enfin à nos questions sur le contrat de Georgina…et tant d’autres choses…qu’est ce que cache Jérôme? Que sait-il sur Niphon? Pourquoi n’en parle-t-il pas à Georgina? Dans quel intérêt oeuvre-t-il? Est-ce que Nyx avait montré la vérité à Georgina? Si oui, comment et est-ce toujours possible??? GRRRR pleins de questions en suspend donc!

 je vous laisse avec une citation

“Let it go, okay? We all know I’m a long ways from getting

over Seth.”

Roman gave me a sly look. “I wasn’t talking about you.”

I stared at him for a moment, my vodka-addled brain trying to make sense of his words. “Wait…you’re

talking about Seth? He’s over me.”

“Oh my God, Georgina. Could you be any more delusional?”

“He’s getting married.”

“That means nothing. If it did, guys wouldn’t catch chlamydia at their bachelor parties.”

j’ai pas le courage ni le temps pour vous faire une traduction digne de ce nom…mais si vraiment, vous en voulez une, vous me le dites, et ce sera avec plaisir!!

les autres couv…

succubus shadows richell meadsuccubus shadows richell mead

7/12Succubus shadows, de Richelle Mead dans Bit-Lit 29wto8y

Publié dans Bit-Lit, Lectures en V.O | 3 Commentaires »

Succubus dreams, de Richelle Mead

Posté par jellybells le 14 novembre 2010

 

 succubus dreams richelle mead

  « Rien ne va plus pour Georgina, même sa liaison avec le célèbre Seth Mortensen ! Déjà, pas de sexe entre eux: Georgina étant un succube, elle ‘ pourrait tuer son amant par mégarde. Ça calme les ardeurs les plus motivées ! En plus, même se voir devient difficile: Seth est obsédé par son dernier roman, et Georgina doit jouer les mentors pour une nouvelle recrue vraiment pas douée. Et enfin, il y a Dante, cet interprète de rêves bien enjôleur que Georgina est obligée de consulter, car une entité malveillante s’en prend à elle durant son sommeil. Du coup notre succube fait face à un double défi : reprendre le contrôle de sa vie amoureuse, et lutter contre un terrible ennemi. Si elle venait à échouer, le monde des mortels pourrait bien ne plus jamais connaître le sommeil ! »

Je viens tout juste de finir ce tome 3 des aventures de ma succube préférée!!! Et oui je n’ai pas pu résister bien longtemps il fallait que je lise la suite! Et je n’en ai pas dormi de la nuit, tant je ne pouvais me résoudre à arrêter ma lecture avant d’avoir fini!!!(allez, après ce chapitre j’arrête!!!lol!)

J’ai d’ailleurs décidé de poursuivre ma lecture en anglais! Rien ne vaut la VO!!!!

Depuis le début de la série, c’est de loin le meilleur tome, et le plus triste!!! Interdiction de vous moquer mais j’ai pleuré comme un bébé à plusieurs reprises!!!emoticone

J’ai adoré (dois être un peu maso sur les bords, vu la boîte de mouchoir que j’ai vidé!) on en apprend plus sur le passé de Georgina avec l’arrivée de Niphon qui vient semer la zizanie dans sa vie, et grâce aux flashbacks comme dans les tomes précédents! Sa relation avec Seth est mise à mal, en plus elle se fait voler son énergie pendant  son sommeil (donc doit recharger ses batteries plus souvent => plus de sexe), et doit jouer les mentors pour une nouvelle succube pas très douée…

 

Je n’ai qu’une hâte lire la suite, afin de voir si ça s’arrange pour Georgina! Parce qu’aux dernières nouvelles, c’était loin d’être l’extase!Elle me fait trop de peine! C’est de loin l’héroïne de bit lit qui m’émeut le plus (bien que Mercy dans le tome 3…)! Je trouve que c’est trop injuste tout ce qui lui arrive!! mais je ne vous en dis pas plus! j’espère vous avoir donné envie de commencer cette série!!

Une petite citation pour la route…en anglais…mais bon, là jme sens pas de vous faire une traduction…j’essairai d’éditer cet article plus tard, avec une Vf pour les non bilingues…

“Things are looking good,” he declared. “The Tower.”

The Tower was pretty much the worst card in the deck.

“This shows you guys have a promising future.”

“Why is it on fire?” she asked. “And why are people falling out of the windows?”

“It’s all symbolic,” he said hastily. “And although things look really good for when you

meet this guy, it means you have to be cautious and read the signs around you.”

“Oh, wow,” she said. “I hope I can.”

 

Et voici d’autres couvertures…vu que je lis en VO…

J’ai une préférence pour la couverture française ainsi que la 1ere qui est magnifique…

succubus dreams richelle meadsuccubus dreams richelle meadsuccubus dreams richelle mead

 

5/12 Succubus dreams, de Richelle Mead dans Bit-Lit nqwdah

Publié dans Bit-Lit, Lectures en V.O | 6 Commentaires »

Jeanne, de Jacques Cassabois

Posté par jellybells le 14 novembre 2010

jeanne de jacques cassabois

« Jeanne. Car Jeanne d’Arc était Jeanne avant d’être chef de guerre. Figure emblématique de notre histoire, elle était surtout une jeune fille de dix-sept ans. Sa fabuleuse épopée va bouleverser le royaume de France. En deux ans, Jeanne fait sacrer un roi, repousse les Anglais, ravive la confiance d’un peuple tout entier. Sainte ou visionnaire ? Jeanne, l’étincelle de Domrémy, était d’abord un être d’exception, traversant chaque instant avec toute son énergie et son amour de vivre. »

N’étant pas une experte sur la guerre de cent ans, je ne peux affirmer la véracité de tout ce qu’il y est décrit, d’autant qu’une grande part de l’histoire de Jeanne d’Arc est liée à ses « visions », son lien avec Dieu qui l’aurait guidé de sa petite vie de bergère à Domrémy à celle d’une combattante courageuse, grande stratège, menant des combats sur des champs de batailles, et tout cela du haut de ses dix sept ans (à peu près…nous ne connaissons pas sa date précise de naissance). On sent le travail de recherche, beaucoup de détails sont donnés (rien qu’à voir toutes les sources de l’auteur, nul doute qu’il s’est bien documenté), jusqu’aux cartes à la fin du livre, pour mieux se repérer géographiquement.


J’aime beaucoup le personnage de Jeanne, sa foi, son courage, impressionnent. Elle possède un charisme et une personnalité hors du commun, à un si jeune âge, et à une telle époque, devoir se faire respecter et entendre par des hommes, bien plus âgés et expérimentés qu’elle! Cela force l’admiration! Ou la jalousie et la crainte chez d’autres…


J’ai certaines réserves sur ce livre, qui bien que très intéressant, m’a quand même dérouté dans le style…Ce n’est peut être qu’une impression  mais il y a ce côté détaché dans la description…j’avais parfois l’impression de lire le texte d’une voix off d’un docu-fiction , sans doute une volonté de Jacques Cassabois d’écrire un roman fiable d’un point de vue historique; et par moment, il y a au contraire un certain émoi, notamment lorsqu’il est question des transes de Jeanne, lorsqu’elle communique avec Dieu. Là le récit se fait plus passionné il me semble…

Il s’agit à mon avis d’un parti pris de l’auteur.  C’est assez déroutant, d’un coté un style qui fait très détaché dans les descriptions, et de l’autre, une ferveur palpable.

On ressent l’admiration et l’empathie de l’auteur pour cette héroïne, il nous les communique. Mais la part qu’il donne à la spiritualité me gêne.

C’est un problème que je rencontre parfois avec la lecture de romans historiques! D’autant qu’ici le livre est tellement précis, documenté…qu’on en oublie que c’est un roman! Et c’est cela qui est dérangeant! Je me suis perdu un peu en me demandant si l’auteur ne cherchait pas a faire du « don » de Jeanne une vérité historique! Il ne s’agit pas d’un documentaire, mais bien d’un roman, mais l’auteur nous le fait aisément oublier.

En plus de cela j’avoue que je me suis lassée au fur et a mesure du livre…les batailles, tout ça…j’ai commencé vers la moitié du livre à m’ennuyer. J’ai eu du mal à le finir! C’est très répétitif.


Une lecture intéressante, qui m’a permis de revoir une partie de l’histoire de France que je n’avais pas visité depuis bien longtemps, mais cela ne fut malheureusement pas suffisant pour moi. Ce qui m’a déplut l’emporte hélas sur les points positifs! Je m’attendais à quelque chose de bien différent, plus dynamique, moins documentaire.

Merci à Livraddict ainsi qu’aux Editions Hachette jeunesse pour ce partenariat!

Publié dans roman historique, roman jeunesse | 3 Commentaires »

12345...7
 

poèmes d'une romantique ... |
C'est de l'autre côté de ma... |
escarpins et sac à dos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Poésie net
| Conversation-Evasion
| Morganedoc