LOL- Laughing Out Loud

Posté par jellybells le 20 avril 2010

LOL- Laughing Out Loud dans cinema 2wemhsl



LOL- Laughing Out loud


Comédie française de 2009 réalisée par Lisa Azuelos.
Avec Sophie marceau, Christa Theret, Alexandre Astier, Jeremy Kapone, Felix Moati, Marion Chabassol, Lou Lesage…


Synopsis : LOL ? Ca veut dire Laughing Out Loud – mort de rire – en langage MSN.
C’est aussi comme ça que les amis de Lola l’appellent. Pourtant, le jour de sa rentrée, Lola n’a pas le coeur à rire. Arthur, son copain, la provoque en lui disant qu’il l’a trompée pendant l’été. Et sa bande de potes a le don pour tout compliquer. Tout comme sa mère, Anne, avec qui le dialogue est devenu impossible, et pas seulement parce qu’elle ignore ce que LOL signifie. Que ses parents aient divorcé est une chose. Que Anne traite son ado comme une enfant en lui mentant sur l’essentiel, par exemple sur le fait qu’elle revoit son ex en cachette ou qu’elle se fait draguer par un flic, en est une autre. De son côté, Anne se demande ce qui a bien pu arriver à sa douce petite fille. De la fusion à la confusion, les relations mères-filles bouillonnent d’amour et de LOL.


Un film bien sympathique, qui traite des sujets tels que l’éveil a la sexualité, les relations parents -enfants…


Les personnages sont tous des bobos parisiens, qui parlent à renfort de verlant, de franglais et de langage msn.

Mais, que dire? Ça marche, sur moi en tout cas! J’suis pas une grande fan de Sophie Marceau, et là, elle m’a bien fait rire, et aussi attendrie par moments (D’ailleurs, ma soeur m’avait prévenu, mais c’est vrai que Flo appelle sa fille comme Sophie Marceau dans le film! « Lolaaaaaaa »! mdr).


Les ados sont parfois agaçants, mais franchement, les parents sont a côté de la plaque! Entre l’une, qui lit le journal intime de sa fille, l’autre qui lui interdit de porter des strings, et les pères dans tout ça? Pfiouuu pas mieux! C’est a croire qu’ils ont oublié ce que c’est que d’être ado!


J’ai trouvé ça très réaliste, et en même temps très drôle. Les acteurs sont bon. J’adore Alexandre Astier, même si on le voit très peu, je suis une fan ;) . Et j’ai trouvé Christa Theret vraiment très bien!


C’est pas un chef-d’oeuvre, mais c’est quand même un bon moment a passer devant sa télé, et je pense que comme à une époque, les ados se retrouvaient dans la boom, les « djeuns » d’aujourd’hui peuvent s’identifier à Lola, Charlotte, Maël etc…


Quelques répliques qui m’ont fait rire…


« -maman, c’est quoi ta matière préférée?

-le cachemire chérie

-mais non, a l’école!!! »


« -j’ai eu un accident de petit déjeuner ce matin. En fait un chocapic est entré dans mon nez et ma mère a du m’emmener aux urgences

-et vous, j’imagine que c’était un frosties? »

Publié dans cinema | 9 Commentaires »

Coraline de Henry Selick

Posté par jellybells le 9 mars 2010

Coraline de Henry Selick dans cinema x3s5lj

 Coraline: Film d’animation fantastique d’Henry Selick sorti en 2009.

Il s’agit d’une adaptation du conte noir de Neil Gaiman (que je n’ai hélas pas encore lu!)

Je suis une grande fan d’ Henry Selick (L’étrange Noël de mr Jack, James et la pêche géante…) alors, comment passer à côté de Coraline?


De quoi ça parle?


Coraline est une petite fille intrépide et très curieuse. Elle vient d’emménager avec ses parents dans une étrange résidence. Mais elle s’ennuit car ses ses parents ne lui consacre que très peu de temps. Elle va donc à la rencontre de ses curieux voisins.

Elle découvre une porte la transportant dans une maison, identique à la sienne, et à la fois, très différente, où son « autre mère » lui prépare de délicieux petits plats, et où son « autre père » lui compose des chansons, et entretient un magnifique jardin!

Elle est immédiatement séduite par ce monde étrange, et coloré, où ses parents sont disponibles, où ses voisins sont un dresseur de souris acrobates, des actrices déjantés, un chat parlant et où l’ exaspérant pas d’bol est muet!

Mais très vite, ce monde devient très effrayant, et retenue prisonnière par son « autre mère », elle devra faire preuve, de courage, et d’inventivité pour s’enfuir et retrouver sa vraie vie, et ses vrais parents.

Ce que j’en pense:


J’ai tout simplement adoré! Dès le générique de début, on ne peut pas se tromper! C’est du Henry Selick! Ce générique, est tout simplement splendide! L’animation, est juste extraordinaire! Mais je n’en attendais pas moins de ce réalisateur!

Et la musique? Magnifique! Bruno Coulais (compositeur Français, Microcosmos, Serial lover entre autres) a vraiment fait un travail splendide! La bande originale, contribue à donner une atmosphère étrange, fantastique, avec de l’émotion, sans tomber dans la mièvrerie!

On est tout de suite plongés dans une ambiance, noire, inquiétante, et poétique.

Deux univers s’opposent: celui, réel et terne de la réalité et du quotidien, et celui haut en couleurs du monde parallèle.

On peut ainsi comparer Coraline, à Alice au pays des merveilles, mais également à l’étrange Noël de mr Jack , où les personnages qui s’ennuient dans leur quotidien, se retrouvent dans des mondes aux antipodes du leur, mais aussi a cause de ces fameuses portes présentes dans les trois histoires.


Bref, un gros coup de coeur pour ma part! Je ne peux que vous le conseiller!

Publié dans cinema | 4 Commentaires »

Hot Fuzz de Edgar Wright

Posté par jellybells le 28 février 2010

Hot Fuzz de Edgar Wright dans cinema 2czoldd 

Hier soir, Ma nièce Coquelicot (bientôt 12 ans) est venue dormir à la maison…

Voulant regarder un film drôle (apparemment elle n’en a pas beaucoup…Flo, si tu me lis! Ta fille est en manque de films fun!lol), je lui en ai proposé plusieurs, et elle a choisi Hot Fuzz (Film britannique de 2007, réalisé par Edgar Wright.Avec Simon Pegg, Nick Frost, Bill Nighy, Timothy Dalton…).

L’occasion pour moi, d’écrire mon 1er billet cinéma!

A Londres, le policier Nicholas Angel (Simon Pegg) est le meilleur de son équipe, il excelle et à un taux de réussite qui fait passer ses collègues pour des incompétents voir des tire-au-flan.

Il est donc promu Sergent (traduisez: exilé), dans le village de Sanford, un village en apparence tranquille.

Il fait équipe avec Danny Butterman (Nick frost), qui rêve d’être un flic digne de ses films d’action préférés. Ensemble ils s’occupent d’affaires sans intérêt comme retrouver un cygne fugueur et donner quelques contraventions, jusqu’ à ce qu’une série « d’accidents » attirent l’attention du sergent Angel.

Deux ans avant  la sortie de Hot Fuzz sortait l’excellent Shaun of the dead un film de zombies à l’humour décalé, hommage aux grands maîtres de l’horreur! Et bien, on reprend le même réalisateur, les mêmes acteurs et on recommence!

Version films d’actions!

Et la sauce prend …ENCORE!

Ce film est un buddy movie, c’est une catégorie du film d’action, où deux personnages que tout oppose, vont devenir d’excellents amis (buddy signifiant « potes » « copains »).

Ce n’est que du bonheur! Pleins de clins d’oeils aux films d’actions tels que bad boys 2, point breack, l’arme fatale (qui sont d’ailleurs des buddy movies…)

Références à gogo, musique à fond, courses poursuites, giclées de sang, explosions, humour complètement décalé, et un montage qui renforce le comique et qui donne un dynamisme détonnant!

Un mélange de genres efficace, avec l’humour british comme j’aime! Ça peut paraître très bordélique mais en fait tout se marie merveilleusement bien!

On ne s’ennuie pas une fraction de seconde, le duo d’acteurs fonctionne encore une fois à merveille!

Deux de mes répliques préférées:

« Je vous emmène au commissariat…où est ce que c’est? »

« Ya rien de mieux que les filles entre elles! »

(difficile à choisir y’en a tellement!!! elles sont presque toutes cultes!)

Pour finir, je dirais que ce film est génial, et qu’il vaut vraiment le détour! Alors n’hésitez pas! Moi j’adore! Et ma nièce aussi a apprécié!

Publié dans cinema | 3 Commentaires »

 

poèmes d'une romantique ... |
C'est de l'autre côté de ma... |
escarpins et sac à dos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Poésie net
| Conversation-Evasion
| Morganedoc