Succubus Blues, de Richelle Mead

Posté par jellybells le 8 novembre 2010

succubus blues richelle mead

 

« Georgina Kincaid est succube a Seattle. A priori un choix de carrière plutôt sympa : la jeunesse éternelle, l’apparence de son choix, une garde-robe top-niveau et des hommes prêts à tout pour un simple effleurement. Pourtant, sa vie n’est pas si glamour : pas moyen de décrocher un rancard potable sans mettre en péril l’âme de l’heureux élu. Heureusement, elle est libraire, et son travail la passionne! Livres à l’œil, moka blanc à volonté… et la possibilité d’approcher le beau Seth Mortensen, un écrivain irrésistible qu’elle rêve – mais s’interdit – de mettre dans son lit. Mais les fantasmes devront attendre. Quelqu’un s’est mis en tête de jouer les justiciers dans la communauté des anges et démons. Bien malgré elle, Georgina est propulsée au cœur de la tourmente. Et pour une fois, ses sortilèges sexy et sa langue bien pendue ne lui seront d’aucun secours. »


De retour avec de la bit-lit!!! Cela m’avais quand même manqué!!! Et c’est une bonne surprise, ce Succubus blues! Après, Sookie la télépathe, Anita la nécromancienne, Mercy la coyote…voici Georgina, la succube!


Dans ce premier tome, on fait la connaissance de Georgina, ce qu’elle fait, où elle vit, où elle travaille, mais aussi, ses origines, comment elle est devenue succube, ce qui la différencie de ses congénères…

Suite au meurtre d’un vampire avec lequel elle a eu un accrochage, elle est soupçonnée par l’archidémon (en gros, c’est le chef démon du secteur), puis ne faisant aucun doute qu’elle est innocente, elle décide de rechercher qui pourrait être assez fort pour s’en prendre à un vampire…


En dehors de tout cela, elle mène également une vie parmi les humains, elle travaille dans une grande librairie et est une grande fan d’un écrivain célèbre, Seth Mortensen, qu’elle rencontre pour la première fois, et fait la connaissance de Roman. Les deux hommes très différents plaisent tout deux à Georgina, et c’est réciproque…seulement voilà, rien qu’un baiser, et elle leur volerait inévitablement une partie de leur force vitale! Et ouais! Ça craint d’être une succube! Immortelle, le pouvoir de se transformer à volonté… mais condamnée à «  l’amour sans amour ».

Alors, bon, qui dit succube, dit sexe forcément!!! Et en effet, c’est plutôt chaud par moments. Il règne souvent une tension sexuelle entre Georgina, et ses (nombreux) prétendants. A l’instar de ses « camarades » héroïnes de bit-lit, Georgina a beaucoup de succès auprès des hommes…normal, c’est une succube! Elle se nourrit de la force vitale de ses partenaires sexuels qu’elle choisit selon leur « moralité » (elle ne s’en prend pas aux types biens!) .Pour ce qui est des scènes torrides…et bien, c’est assez graphique, mais moins que chez Laurell K. Hamilton, et plus que chez Charlaine Harris. Un bon compromis donc!


Rassurez vous cependant, Richelle Mead a su trouver un équilibre entre romance et intrigue! J’en vois déjà soupirer de soulagement!!

On retrouve ici des critères courants dans la bit-lit. Une héroïne sexy et intelligente, des créatures surnaturelles (vampires, anges, démons…) de l’humour, de la romance, et un mystère a résoudre. Manque peut être un brin d’action! A la fin, Richelle Mead nous fait un coup a la twilight…(vous savez quand James mord Bella et qu’elle s’évanouit? Quand elle se réveille, pu de James, et un clan Cullen venu la secourir! Ben c’est dans le même genre).


Je vais revenir a ma petite formule, j’aime/j’aime pas comme aux débuts du blog ;)


J’aime: le « trio » amoureux, j’aime toujours, en espérant que ça ne revienne pas dans les prochains tomes, c’est quand même casse gueule comme truc (regardez Anita, elle a commencé comme ça, et maintenant c’est carrément un harem!), et puis, toute les héroïnes de bit-lit que je lis, présentent ce genre de schéma amoureux.

Les anges et démons (argh pourquoi a chaque fois je pense à Dan Brown? Grrr) toutes les recherches sur la mythologie, la bible…

J’ai été très émue par Georgina, elle est vraiment très attachante. On peut très facilement s’identifier à elle, avec ses envies, ses désirs, ses erreurs, les choix qu’elle doit faire entre amour et devoirs ect…

Pour le début d’une saga, ça démarre plutôt pas mal, l’auteur nous donne suffisamment de renseignements sur le passé du personnage principal, tout est bien expliqué sur l’univers dans lequel on plonge.


J’aime pas: euh…non jvois pas…

Donc, on peut facilement en conclure, que j’ai aimé, que je vous conseille vivement cette lecture, et que j’ai hâte de lire la suite!! J’ai déjà acheté le tome 2 donc, je vous dirai très vite ce que j’en pense!!

3/12Succubus Blues, de Richelle Mead dans Bit-Lit 2zf8n0k   mu9aht dans Bit-Lit

5 Réponses à “Succubus Blues, de Richelle Mead”

  1. Frankie dit :

    Cela fait longtemps que j’ai envie de faire connaissance avec Georgina ! En 2011, j’espère !
    Sinon bravo pour le design de ton blog mais j’ai des messages d’erreur en en-tête et toutes les lettres accentuées sont remplacées par des ?

  2. jellybells dit :

    Frankie: merci pour ton com! ahhh c’est quoi ce bug!? lol! chez moi tout s’affiche correctement…mon blog a été fermé par unblog une bonne partie de l’après midi, et toute la soirée, peut être qu’ils réglaient les problèmes…en tout cas tout apparait nickel ici! merci de me l’avoir signalé!

  3. flof13 dit :

    je vois que t’as craqué sur le look de ton blog…
    bon, eh bien, tu me le mets de côté celui-là, vu qu’il n’est pas à médiathèque chérie !! je sens que la prochaine fois qu’on va se voir on va se faire un échange de bouquins de la mort qui tue !! Je serais d’ailleurs assez tentée par la série des Thorgal, commencée mais jamais finie ! (euh, ça va peser lourd tout ça , lol)

  4. jellybells dit :

    flo: ouais, j’ai craqué! j’en avais marre!!! lol!! pis jme suis dis que le violet ça plairait à Coquelicot ;) ça te vas comme look?
    pas de soucis je te le met de coté, et le 2 aussi, dès que je l’aurai fini (pas encore commencé, je lis Jeanne de J.Cassabois pour un partenariat, et je suis overbookée en ce moment!lol! la dure vie de mère célibataire hihi). Pour les Thorgal, pas de problème non plus, faut juste que j’en relise quelques uns pour mon challenge BD…mais ça va aller vite! je vais pas tous les chroniquer yen a 31 quand même!!et oui ça va faire lourd!!! jvais devoir me pointer avec une remorque et tout!
    bisous!

  5. flof13 dit :

    ayé, je l’ai chroniqué!!!

Laisser un commentaire

 

poèmes d'une romantique ... |
C'est de l'autre côté de ma... |
escarpins et sac à dos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Poésie net
| Conversation-Evasion
| Morganedoc