• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Psychanalyse du libertin, d’ Alberto Eiguer

Posté par jellybells le 26 octobre 2010

psychanalyse du libertin, alberto eiguer, dunod

« Les libertins sont-ils des pervers? Le libertinage épousant l’histoire. Libertinage et prédation. Aux limites du libertinage. Le père et la loi. Tentation addictive. Tentation passionnelle. Séducteurs dans la littérature. Perspectives thérapeutiques. »


Alberto Eiguer fait l’étude du libertin, celui tel qu’on le voyait autrefois, et tel qu’il est aujourd’hui.

Son analyse est étayé par des cas cliniques, et des exemples dans la littérature tels Casanova, Don juan etc…


Il nous explique les différences dans les comportements, entre préférences sexuelles, comportements sains, perversions, comportements pathologiques…


Bien qu’intéressant, j’ai eu le plus grand mal a lire ce livre, je ne suis d’ailleurs pas allée jusqu’au bout. La lecture a été laborieuse, entre pauses, retours en arrière…puis pour au final en arriver à abandonner, ce qui ne m’était pas arrivé depuis très longtemps.


Je n’ai pas grand chose à dire sur cette psychanalyse du libertin… qui est très loin de m’avoir marqué…en fait, pour une bonne part du livre, je n’ai pas appris grand chose de neuf… si ce n’est à redéfinir le terme…


Merci a babelio et les éditions Dunod pour ce partenariat.

 

Publié dans Psy | 2 Commentaires »

Les passagers de la pluie, de Claire Jeannerod Chastan

Posté par jellybells le 15 octobre 2010

Les passagers de la pluie, de Claire Jeannerod Chastan dans contemporaine 2vmbxh4

« David ouvrit la porte et l’odeur le saisit, comme la veille au bord du gué ce relent de poudre à canon et de silex battu. Une lumière hésitante d’aube noyée se levait sur la campagne brune et grise. La rivière hors de son lit avait rejoint les eaux ruisselantes, les eaux jaillissantes, les eaux dormantes et stagnantes, pour ne former plus qu’un immense lac sur lequel flottait la maison comme une île. De la terre gorgée sous les montagnes assommées de pluie, des ravins sonores et de leurs sources renaissantes, des arbres froids inondés jusqu’à mi-tronc, montaient par milliers des petits bruits de goutte à goutte, de ventouses, de succion, de baisers mouillés. L’air saturé d’eau contenait la menace des pluies prochaines, à peine retenues pour un semblant de répit matinal. David resta figé devant ce spectacle, frissonnant sur le seuil au paillasson mouillé. Puis il entendit, à des voix derrière la porte, à des bruits de vaisselle et de chaises déplacées, que du monde s’était levé et s’activait dans la cuisine. »


Une chose est sûre, je ne m’attendais absolument pas à cela !!

Ce livre m’a vraiment surprise. On commence par découvrir le personnage de Béatrice qui est tout sauf sympathique… Elle n’aime pas sa vie, s’intègre mal à sa belle famille et ne parle plus à la sienne. En fait, elle se désintéresse de tout même de ses enfants… Les deux seules personnes qui l’intéressent sont elle et Jonas, son beau-frère qu’elle convoite…


Puis soudain, le récit change. On passe d’un récit à la 3ème personne à une narration du point de vue de sa fille Justine qui nous donne son point de vue de petite fille… Cette dernière nous apprendra que suite à certains évènements, elle ne reverra plus Jonas…


On repasse ensuite à un récit à la 3eme personne qui nous emmène à la rencontre de nouveaux personnages… Mais quel est le point commun ??? Et bien vous verrez ! Je ne peux rien dire de plus au risque de vous gâcher la surprise…


Bonne ou mauvaise surprise ? Difficile de répondre…


Découvrir ce qu’il est arrivé à Jonas m’a vraiment mise en haleine… Et quelle déception !!! Chuuuut ! Je ne dis rien de plus, n’insistez pas !!!


Le début est assez long. On attend… Attend… Attend que les histoires se recoupent… Puis on se dit « Ahhh c’est ça !!! » et enfin on découvre où tout cela nous mène réellement. Personnellement, j’avoue que j’ai été plutôt déçue par le dénouement !


Les personnages sont plutôt survolés (faut dire que c’est très court…170 pages), ils sont en grande partie antipathiques.

J’ai détesté l’épilogue…


Toutefois, je n’ai pas que des mauvaises choses à dire…


En effet, c’est tout de même très bien écrit. Les descriptions sont efficaces et l’ambiance est vraiment prenante. L’intrigue, bien qu’elle m’ait déçue par son sujet, est quand même très bien menée. L’auteur m’a bien eu sur ce coup là et je suis certaine de ne pas être la seule à ne rien avoir vu venir !!


J’ajouterais que l’auteur prend parti. Elle dénonce, accuse, elle ne prend pas de gants avec ses protagonistes et ne les dépeint pas sous leur meilleur jour… A part Colline et les anglais, les autres sont loin d’être de beaux représentants de l’espèce humaine !


Mon personnage préféré est Justine. Le passage où elle raconte une partie de l’histoire est vraiment chouette ! Son point de vue de petite fille est très rafraîchissant !


Voici un extrait du point de vue de Justine que j’ai bien aimé:


« Si les adultes étaient moins compliqués, leurs enfants pourraient les interroger sur leur soucis, et ils soulageraient leur âme en racontant tout. Moi si je demande à maman ce qui ne va pas ou pourquoi elle a l’air triste, elle me répond que tout va bien et que cela ne me concerne pas. Mensonge et injustice. »


Je n’ai pas adoré mais je suis bien loin d’avoir détesté… Autant dire que c’est un calvaire d’écrire mon avis sur ce livre… C’est bien plus facile d’écrire une éloge ou au contraire de « descendre » (j’aime pas ce terme mais j’avais rien de mieux sous la main…) un bouquin !

 

Merci QUI ??? Merci à Livraddict et aux éditions Baudelaire pour ce partenariat ! J’en profite pour parler du support du livre car je ne connaissais pas les éditions Baudelaire et je suis ravie ! Le livre est très beau ! D’ailleurs, c’est la couverture qui m’avait d’abord attirée !

Et merci à Biboo qui a corrigé mes (nombreuses) fautes ;p

Publié dans contemporaine | 4 Commentaires »

 

poèmes d'une romantique ... |
C'est de l'autre côté de ma... |
escarpins et sac à dos |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Poésie net
| Conversation-Evasion
| Morganedoc